Français English 



Partenaires

Le consortium LORVER, composé de partenaires publics et privés, est coordonné par Valterra Dépollution Réhabilitation (VDR).
La coordination scientifique du programme est assurée par le Laboratoire de Recherche en Génie des Procédés (LRGP-CNRS).




Région Grand Est
http://www.alsacechampagneardennelorraine.eu

             Fonds Européen de Développement Régional
             http://www.europe-en-lorraine.eu

Valterra Dépollution Réhabilitation (VDR)
http://www.valterra.fr


SITA FD
http://www.suez.fr


SEA Marconi France
http://www.seamarconi.com/index.php?newlang=french

Elbé technologies

             Groupement d'Intérêt sur les Friches Industrielles (GISFI)
                            http://www.gisfi.fr/index_fr.htm

             Laboratoire de Génie des Procédés (LRGP)
             http://lrgp.univ-lorraine.fr

             Laboratoire Interdisciplinaire des Environnements Continentaux (LIEC)
             http://liec.univ-lorraine.fr

             Laboratoire Sols Environnement (LSE)
             http://lse.univ-lorraine.fr


             Laboratoire d'Etudes et de la Recherche sur le Matériau Bois (LERMAB)
             http://lermab.univ-lorraine.fr


             Centre Textile Lorrain (CETELOR)
             http://www.cetelor.com

             Fédération de Recherche Jacques Villermaux (FJV)
             http://fr-villermaux.univ-lorraine.fr

             Institut National de la Recherche Agronomique (INRA)
             http://www.inra.fr


Université de Lorraine (UL)
http://www.univ-lorraine.fr


             Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS)
             http://www.cnrs.fr




Sous-traitants



Centre de Promotion en Génie des Procédés pour l'Industrie (PROGEPI)
http://www.progepi.fr


             Agria Lorraine
             http://www.iaa-lorraine.fr


Microhumus Laboratoire SA
http://www.microhumus.fr




VALTERRA DEPOLLUTION REHABILITATION (VDR) est une TPE lorraine, filiale du groupe VALTERRA ENVIRONNEMENT, créée à partir des pôles « Dépollution et Gestion de sites » et « Recherche et Développement » de TVD (Traitement Valorisation Décontamination).
VDR développe des solutions innovantes de réhabilitation de sites dégradés (phytotechnologies, construction de sol,…). Son implication dans les différents stades de la filière proposée par LORVER (valorisation de sous-produits industriels, gestion de sites délaissés, suivi de la qualité des sites restaurés) et sa qualité de partenaire associé du Groupement d'Intérêt sur les Friches Industrielles (GISFI), l'ont naturellement désigné chef de file du projet.


SUEZ implantée notamment à Jeandelaincourt (Meurthe-et-Moselle, France) est spécialisée dans la valorisation, le traitement et le stockage de déchets et de terres polluées. SUEZ traite chaque année à Jeandelaincourt entre 10 000 et 20 000 tonnes de terres par biodégradation mais ces terres, une fois dépolluées, ne peuvent être réutilisées en dehors du site de traitement. L'entreprise recherche donc aujourd'hui un débouché concret pour son gisement de terres traitées, étant donné que celui-ci reste inexploité malgré sa valeur agronomique. La disponibilité de son site pour des essais et la recherche de débouchés pour ses terres traitées justifient sa présence parmi les partenaires principaux du projet.


SEA Marconi France est une filiale de la PME italienne SEA Marconi, implantée sur le site du Pôle en Génie de l'Environnement à Homécourt (Meurte-et-Moselle, France) depuis 2001. Parmi ses activités liées à la commercialisation de nouvelles technologies pour la protection de l'environnement et de la santé publique, la société dispose d'une technologie unique de pyrolyse (HalocleanBioEnergy©) susceptible de s'appliquer à des qualités et des quantités de biomasse très variables. Elle cherche aujourd'hui à travers Lorver à développer ce procédé pour des biomasses végétales potentiellement contaminées et à démontrer sa fiabilité sur un exemple concret afin de bénéficier d'une vitrine pour le développement de ses nouvelles activités.


Le GISFI (Groupement d'Intérêt Scientifique sur les Friches Industrielles) a été créé en 2002 avec pour objectif d'acquérir des connaissances et développer des procédés pour la requalification durable des sites dégradés par des activités industrielles passées. Il regroupe 12 laboratoires de Lorraine (dont 3 contribuent au projet LORVER), plusieurs partenaires associés (industriels, tels que Valterra, Arcelor Mittal Real Estate France et institutionnels, tels que l'EPFL) et dispose d'une station expérimentale sur le site du Pôle en Génie de l'Environnement (Homécourt, 54) qui lui permet d'étudier les sites et sols dégradés dans les conditions réelles du terrain.

Cette station est notamment équipée de dispositifs lysimétriques de grande taille spécifiquement dédiés à l'étude des sols dégradés et pollués et leur remédiation, acquis à partir de soutiens de l'Etat, la Région Lorraine, le Conseil Général de Meurthe et Moselle et le Fonds européen de développement régional. Pour LORVER, le GISFI sera chargé des investigations scientifiques relatives à la partie amont de la filière, concernant la revalorisation des terrains délaissés et leur adaptation pour assurer une production végétale économiquement rentable ainsi que d'autres services écosystémiques.

Le GISFI interviendra directement dans le programme par ses moyens scientifiques, sa station expérimentale et par l'embauche d'un technicien dédié au suivi des parcelles expérimentales installées à proximité de sa station. Il s'appuiera également sur les compétences de la société Microhumus Laboratoire SA (partenaire associé) qui dispose d'une technologie unique d'analyse et d'expertise de sols, composts et autres matériaux, de l'association PROGEPI , membre du GISFI et spécialisée dans l'Analyse de Cycle de Vie, ainsi que du Centre de recherche sur la forêt de l'INRA. Les laboratoires du GISFI impliqués dans le projet sont les suivants :
- LSE : Laboratoire Sols et Environnement (Université de Lorraine-INRA),
- LIEC : Laboratoire Interdisciplinaire des Environnements Continentaux (Université de Lorraine-CNRS),
- LRGP : Laboratoire de Réactions et Génie des Procédés (CNRS).


FJV/VERTBILOR (Valorisation Energétique en Réacteur haute Température de la BIomasse en LORraine) est un regroupement, dans le cadre de la Fédération de Recherches Jacques VILLERMAUX, de trois laboratoires lorrains (LRGP, LEMTA et LERMAB) spécialisés dans le domaine de la valorisation énergétique de la biomasse. Il sera responsable de l'encadrement scientifique pour la partie " aval " de la filière concernant la transformation de la biomasse, l'optimisation des procédés de valorisation et l'amélioration de la qualité des produits obtenus.

Les deux laboratoires impliqués sont LERMAB (Laboratoire d'Etudes et de Recherche sur le Matériau Bois (UHP)) et le LRGP (Laboratoire de Réactions et Génie des Procédés (CNRS)). Le LRGP, qui intervient sur les volets recherche en amont et en aval du projet, assure le portage scientifique du projet.


Le CETELOR (Centre d'Essais Textile Lorrain) est un laboratoire d'essai rattaché à l'Université Henri Poincaré comprenant un laboratoire d'analyse des produits textiles (de la fibres aux produits finis) et un centre de Recherche et Développement. Il permettra d'évaluer et d'optimiser les possibilités de valorisation des fibres naturelles en tant que matériau.